Critères d’admissibilité a l’examen de certification

POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR SUBIR

L’EXAMEN DE CERTIFICATION D’ENTRÉE EN PRATIQUE POUR L’ADJOINT AU MÉDECIN DU

CONSEIL DE CERTIFICATION DES ADJOINTS AU MÉDECIN DU CANADA (CCAMC)

EXIGENCES GÉNÉRALES

Le candidat doit respecter toutes les exigences suivantes :

    • Compléter dûment et signer le formulaire d’inscription à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du Conseil des adjoints au médecin du Canada (CCAMC) d’ici la date limite;
    • Être membre de l’Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM);
    • Posséder les compétences et/ou l’expérience énoncée dans la liste de critères d’admissibilité ci-dessous.

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

Afin d’être admissible à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour les adjoints au médecin du CCAMC, le candidat doit satisfaire à une des critères suivants :

Diplômé d’un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC

  • Une confirmation est exigée par le programme.
  • La première tentative d’un nouveau diplômé à l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC doit être faite dans les trois (3) premières années après l’obtention du diplôme
  • Les diplômés d’un programme AM préalablement agréé par l’AMC peuvent subir l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC jusqu’à cinq (5) ans après avoir complété avec succès un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC ; durant cette période, on peut subir l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC jusqu’à quatre (4) fois, au bout de cinq (5) ans ou après le quatrième (4ieme) essai, selon la première occurrence des deux, la personne n’est plus admissible à l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC.

OU

Diplômé d’un programme de « l’Accreditation Review Commission » (ARC) certifié par la « National Commission of Certification for Physician Assistants » (NCCPA)

  • Une confirmation que le programme américain d’adjoint au médecin agréé par l’ARC a été complété avec succès et une preuve d’adhésion courante à la NCCPA sont exigées.
  • Le numéro de membre NCCPA doit figurer sur le formulaire d’inscription.
  • Le cas échéant, il faut signaler si le nom du candidat figure sur « the National Physician Data Bank (NPDB) Report ».

Même si le candidat a obtenu un diplôme de médecine, il doit néanmoins être diplômé d’un programme d’adjoint au médecin agréé par l’AMC ou par le « ARC-PA » avant de s’inscrire à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC.

Les personnes inscrites à un programme préalablement agréé par l’AMC peuvent être admissibles à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC au cours des deux derniers mois de leur programme de formation en attendant une confirmation des compétences de base par le programme. Les programmes d’adjoint au médecin canadiens préalablement agréé par l’AMC avec des candidats qui s’inscrivent à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC dans les deux derniers mois de leur formation doivent fournir le CCAMC avec une liste confirmant les noms de chaque élève inscrit qui a terminé les compétences de base et sont admissibles à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. Les candidats dont les noms n’apparaissent pas sur la liste prévue seront redirigés vers leur programme d’adjoint au médecin et leur formulaire d’inscription sera rejeté. Les résultats de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC seront invalides si un candidat n’a pas complété avec succès le programme de formation d’adjoint au médecin. Les candidats ne seront pas informés de leurs résultats de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC avant que le CCAMC reçoit la confirmation que le candidat a complété avec succès le programme de formation.

Le CCAMC renoncera aucun critère d’admissibilité.

Le directeur de la certification du CCAMC approuve toutes les demandes d’admissibilité à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. S’il n’y a pas suffisamment de documentation pour confirmer les exigences de la certification, la demande est refusée. Toutes les demandes sont passées en revue 30 jours avant la date de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. En cas de refus, un candidat peut disputer la décision par écrit dans les 2 semaines précédant la date de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. Toute contestation écrite est acheminée au CCAMC à des fins d’étude et de considération immédiates.

INSCRIPTION EN LIGNE À L’EXAMEN DE CERTIFICATION POUR LES ADJOINTS AU MÉDECIN

Les dates d’inscription en ligne seront publiées annuellement dans les sections Inscription en ligne à l’examen et Dates d’examen, sous l’onglet CCAMC sur le site Web de l’ACAM et sur la page d’acceuil du site Web de l’ACAM. Aucune inscription ne sera acceptée après la date de clôture publiée. Le CCAMC  réserve le droit de renoncer la date limite d’inscription en vertu des circonstances atténuantes, toutefois, les décisions du CCAMC sont définitives. Les demandes d’inscription tardive doivent être soumises par écrit à certification@capa-acam.ca.

COMPORTEMENT IRRÉGULIER

Tout comportement constituant une menace à l’intégrité ou à la sécurité de l’examen de certification pour les adjoints au médecin et du processus de certification sera considéré par le CCAMC comme un comportement irrégulier. Les comportements irréguliers comprennent, sans s’y limiter :

  • faire de fausses déclarations dans les demandes d’admission à l’ACAM ou falsifier des pièces justificatives;
  • altérer ou falsifier des certificats « CCPA » ou fausser le statut d’une certification;
  • altérer ou falsifier les notes d’un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • chercher ou bénéficier d’un accès aux documents d’examen avant le début de l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • se faire passer pour un candidat ou engager quelqu’un pour subir l’examen de certification pour les adjoints au médecin à votre place;
  • copier les réponses à l’examen de certification pour les adjoints au médecin de quelqu’un d’autre ou autoriser quelqu’un à copier vos réponses;
  • copier, enregistrer et/ou reproduire les éléments de l’examen de certification pour les adjoints au médecin pour un usage personnel ou une diffusion;
  • acheter ou voler tout document de l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • posséder des documents ou éléments non autorisés pendant l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • faire un rapport faux ou délibérément fallacieux accusant d’autres personnes de comportement irrégulier.

Afin d’aider le CCAMC à maintenir l’intégrité et la sécurité de son processus de certification, toute personne, agissant de bonne foi, et en possession d’information ou de preuve d’un comportement irrégulier, est invitée à soumettre une déclaration écrite et signée au CCAMC, en détaillant l’incident et en fournissant une copie de toute preuve ou documentation justificative.

Si le CCAMC établit qu’un comportement irrégulier a eu lieu, il pourra : invalider les résultats, suspendre ou révoquer les certifications existantes, interdire l’entrée à l’examen de certification pour les adjoints au médecin à toute personne, de façon temporaire ou permanente, ou imposer des sanctions ou engager d’autres actions, s’il le juge nécessaire, y compris une action judiciaire.

PROCESSUS D’APPEL

Tout candidat recevant une décision défavorable de la part du CCAMC peut faire appel (voir le document sur le processus d’appel).

Un échec à l’examen de certification pour les adjoints au médecin du CCAMC ne permet pas de faire appel.

Il est possible de faire appel pour les décisions défavorables du CCAMC (ou du gestionnaire délégué à la certification) qui suivent :

  • Action disciplinaire basée sur le comportement irrégulier d’un candidat et déjà rapportée au CCAMC, pendant ou après l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Action disciplinaire basée sur l’utilisation frauduleuse du certificat « CCPA »;
  • Refus d’éligibilité d’assister à un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Révocation d’éligibilité d’assister à un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Révocation de la certification;
  • Autre décision défavorable concernant la certification « CCPA ».

RECERTIFICATION

Il n’y a aucune exigence pour la recertification. Tous les adjoints au médecin certifié au Canada (« CCPA ») doivent maintenir leur compétence professionnelle grâce à un suivi de la formation professionnelle continue (FPC). Tous les « CCPA » doivent être des membres réguliers de l’ACAM, et doivent surveiller leurs crédits de la FPC par l’entremise de l’outil de suivi du Collège royal des médecins et chiurgiens du Canada (Collège royal) en établissant une connexion à la section portfolio électronique MAINPORT. Veuillez passer en revue la politique sur la non-conformité de la FPC du CCAMC.

NOMBRE DE TENTATIVES ET SUBIR L’EXAMEN PLUS QU’UNE FOIS

Les personnes qui répondent aux critères d’admissibilité décrits dans le présent document pourront subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à cinq ans après avoir complété avec succès un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC. Durant cette période, on peut subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à quatre fois. Au bout de cinq ans ou après le quatrième essai, selon la première occurrence des deux, la personne n’est plus admissible à l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC.

DONNÉES AGRÉGÉES

Des données agrégées (le nom des candidats est supprimé) sont fournies à chaque programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC afin de fournir l’information requise pour répondre aux exigences d’agrément.

LISTE des « CCPA »

Le nom de toute personne qui reçoit la désignation Adjoints au médecin certifié au Canada (« CCPA ») est ajouté à une liste que l’on trouve sous l’onglet CCAMC sur le site Web de l’ACAM, et en sélectionnant Liste des « CCPAs ». Cette liste contient le nom de tous les adjoints au médecin qui détiennent la désignation de « CCPA » depuis le début jusqu’au dernier examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC dûment complété.