Kim Baril, CCPA

Kim Baril, CCPA

picture of Kim Baril March 2013Kim Baril est une adjointe au médecin (AM) qui travaille à Winnipeg, au Manitoba. Elle est employée au Concordia Hospital depuis un peu plus d’un an. Kim a commencé sa carrière d’AM en chirurgie arthroplastique et en médecine familiale. Actuellement, la moitié de son temps est dédiée à la chirurgie arthroplastique, et l’autre moitié au travail en médecine familiale. Au Concordia Hospital, elle travaille avec un hospitaliste qui gère les complications médicales pour les patients en chirurgie orthopédique et les médecins en médecine familiale.

Kim possède un baccalauréat ès arts en psychologie du développement de l’Université du Manitoba et un baccalauréat ès sciences en kinésiologie de l’Université de Winnipeg. Après ses études, elle a travaillé en tant que coordonnatrice à la recherche en chirurgie arthroplastique au Hip & Knee Institute, où ses intérêts se sont déplacés de la recherche en génie biomédical à la formation médicale. Elle s’est inscrite au programme pour les AM de l’Université du Manitoba et en a été diplômée à l’automne 2011.

Kim apprécie tout à fait son rôle actuel. Ses patients sont généralement hospitalisés en médecine générale ou en chirurgie orthopédique. Les patients orthopédiques ont le plus souvent besoin de prothèses de la hanche ou du genou, quelques fois de prothèses de l’épaule, ou alors souffrent de fractures des membres supérieurs ou inférieurs. Elle voit aussi bien de jeunes patients en santé et actifs que des patients âgés ou atteints de comorbidités et ayant besoin d’une longue période de réhabilitation.

Ce que Kim préfère de son poste, c’est la grande variété de tâches qui lui sont confiées du fait qu’elle travaille à la fois en chirurgie et en médecine familiale. Dans sa pratique, elle voit à la fois de jeunes adultes et des patients gériatriques plus âgés. Kim voit régulièrement des patients de plus de 90 ans, et même de 100 ans, qui sont mobiles et relativement indépendants, qui ont besoin d’être évalués avec justesse et d’être traités avec plus de douceur. Elle aime rencontrer des gens avec une si longue expérience de vie, ainsi que les membres de leur famille qui sont dévoués à leurs soins. Kim est chanceuse en ce qu’elle a un groupe médical d’un soutien incroyable, et qui est très motivé par la profession d’AM et par l’expansion active de ce rôle au Concordia Hospital.

Dans sa pratique, Kim rencontre régulièrement des patients et des familles qui n’ont aucune idée de ce qu’est un AM, de la façon dont ils sont formés, de leur historique au Canada ou de l’étendue de leur pratique. Les commentaires sont toujours positifs puisque les patients et leur famille sont contents de voir quelqu’un qui les représente et qui est toujours disponible pour discuter avec eux des dernières nouvelles, du plan de traitement et de leurs inquiétudes. Les patients ont souvent demandé s’il serait possible de faire le suivi directement avec Kim une fois qu’ils sont de retour dans la communauté, mais malheureusement cela ne fait pas présentement partie de sa description de tâches.

Le désir de Kim est de voir la profession d’AM progresser au Manitoba et partout au Canada. Au départ, au Manitoba, le rôle de l’AM avait été créé spécifiquement pour les milieux hospitalier et chirurgical. Plus récemment, les AM ont été intégrés à d’autres domaines de pratique, comme la médecine familiale. Cette expansion représente déjà un avancement significatif pour la profession. Kim est fière de faire partie de la communauté des AM au Manitoba, et elle ressent une grande satisfaction à savoir qu’elle participe à l’amélioration de l’accès des patients à des soins de santé dans sa communauté.