FAQ

FAQ sur l’ACAM

CAPA FAQs

Ce qu’est l’ACAM?

L’ACAM, c’est l’Association canadienne des adjoints au médecin, un organisme professionnel national qui appuie les adjoints au médecin et représente ses membres partout au Canada et dans le monde. L’ACAM a établi et maintient la norme d’exercice nationale pour les adjoints au médecin, le champ d’activité et le profil des compétences national. L’association aide à structurer le processus de certification national, l’examen national de certification d’entrée en pratique pour les adjoints au médecin et le registre des membres. L’objectif de l’ACAM est de fournir aux Canadiens des professionnels de la santé efficaces et de stimuler le développement de la profession dans toutes les provinces. En aidant à élaborer des programmes éducatifs et en assistant les législateurs, l’ACAM assure des soins de santé de qualité pour les Canadiens.

Permalink.

Les adjoints au médecin peuvent-ils administrer des soins de santé en toute sécurité?

Oui. Les adjoints au médecin des Forces canadiennes fournissent des soins au Canada et à l’étranger en toute sécurité depuis plusieurs années. Les États-Unis comptent plus de quarante années d’intégration réussie des adjoints au médecin dans la main-d’œuvre en santé. Les études sur les adjoints au médecin exerçant dans d’autres pays indiquent que le taux de mortalité à l’hôpital des patients ayant été traités par des adjoints au médecin ne diffère aucunement des taux associés à d’autres professionnels de la santé. Par ailleurs, il n’y a aucune différence pour ce qui est de l’incidence des réactions aux médicaments, des erreurs médicales ou des complications, ni du besoin d’autres interventions médicales lorsque des soins sont administrés par des adjoints au médecin.

Permalink.

FAQ sur les adjoints au médecin

PA FAQs

Les adjoints au médecin sont-ils réglementés par un collège?

La vision de l’ACAM est qu’un jour tous les adjoints au médecin seront réglementés au Canada et inscrits auprès du collège provincial des médecins et chirurgiens. La réglementation s’applique différemment dans chaque province/territoire. Au Manitoba et au Nouveau-Brunswick, les adjoints au médecin sont règlementés par le collège provincial des médecins et chirurgiens. En Alberta, les adjoints au médecin sont inscrits auprès du College of Physicians and Surgeons of Alberta. Cependant, ils ne sont pas réglementés. En Ontario, les adjoints au médecin travaillent en vertu des Delegated Medical Acts et sous la direction de leur médecin.

Permalink.

Les adjoints au médecin remplacent-ils d’autres fournisseurs?

Non. Les adjoints au médecin sont là pour améliorer la pratique et le style de vie de toute l’équipe médicale. Ils font partie intégrale de l’équipe, et viennent s’ajouter au travail des médecins, non pas les supplanter. Les adjoints au médecin travaillent au sein d’équipes interprofessionnelles pouvant compter entre autres des infirmières, des infirmières praticiennes, des physiothérapeutes, des médecins et d’autres fournisseurs de soins de santé. Chaque professionnel de la santé qui dessert des patients apporte des qualités et des expériences uniques à son travail, et le fait en collaboration avec le reste de l’équipe de soins.

Permalink.

Est-ce que devenir un adjoint au médecin permet de devenir médecin plus facilement?

Les adjoints au médecin veulent être des adjoints au médecin. Il n’y a pas de raccourci ou de point de départ de la profession d’adjoint au médecin à celle de médecin, pas plus qu’il n’y a de raccourci pour devenir un adjoint au médecin.

Permalink.

Comment la profession d’adjoint au médecin a-t-elle commencé?

Au milieu des années soixante, les médecins et les instructeurs ont reconnu qu’il y avait un manque et une distribution inégale de médecins de soins primaires. Pour élargir la diffusion de soins médicaux de qualité, le Dr Eugene Stead du Duke University Medical Center en Caroline du Nord a mis sur pied la première classe d’adjoints au médecin en 1965. Il a choisi des membres du corps de la Marine ayant reçu une formation médicale considérable durant leur service militaire mais sans occuper aucun poste civil comparable. Il a fondé le programme d’études des adjoints au médecin, en partie, sur ses connaissances de la formation accélérée des médecins durant la Deuxième Guerre mondiale.Au Canada, les adjoints au médecin ont évolué en fonction des aides infirmiers de la Marine et des techniciens médicaux ayant une responsabilité au sein des Forces. Ils jouissaient d’une vaste formation et grâce à une formation officielle ont pu étendre leur rôle selon les besoins des services dans tous les milieux desservis par les Forces canadiennes.Pour en savoir plus sur l’histoire de la profession d’adjoint au médecin, consultez la page History Center de l’American Academy of Physician’s Assistants. www.pahx.org

Permalink.

Comment devient-on adjoint au médecin?

Pour le moment, quatre institutions offrent un programme de formation des adjoints au médecin au Canada : l’École du Service de santé des Forces canadiennes, l’Université du Manitoba, l’Université McMaster et le Consortium des adjoints au médecin (l’Université de Toronto, la Northern Ontario School of Medicine et le Michener Institute of Applied Sciences). Le programme de formation des adjoints au médecin comprend un an de formation médicale didactique en classe et entre 12 et 14 mois de contact clinique et de rondes dans des hôpitaux et des cliniques médicales partout au Canada. Tous les programmes répondent à la même norme et font une demande d’accréditation auprès des Services de l’agrément de l’Association médicale canadienne.

Permalink.

Qu’en est-il de l’assurance de responsabilité civile pour les adjoints au médecin?

Présentement, la Willis Insurance offre une assurance de responsabilité civile pour les adjoints au médecin certifiés (au Canada ou aux États-Unis) membres de l’ACAM. Dans certains cas les adjoints au médecin sont protégés par l’assurance de responsabilité civile générale de l’employeur. L’Association canadienne de protection médicale fournit une limite de responsabilité professionnelle aux médecins qui surveillent ou

Permalink.

La désignation adjoint au médecin canadien certifié ou AMCC veut dire que la personne qui détient le titre a complété des études définies et a passé un examen administré par le conseil de certification des adjoints au médecin du Canada (CCAMC). Le CCAMC est un conseil indépendant de l’Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM) qui administre et maintient la certification des adjoints au médecin. Le Conseil de certification compte divers membres de la collectivité médicale représentant divers points de vue et préoccupations ainsi que ceux des adjoints au médecin.

La désignation adjoint au médecin canadien certifié ou AMCC veut dire que la personne qui détient le titre a complété des études définies et a passé un examen administré par le conseil de certification des adjoints au médecin du Canada (CCAMC). Le CCAMC est un conseil indépendant de l’Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM) qui administre et maintient la certification des adjoints au médecin. Le Conseil de certification compte divers membres de la collectivité médicale représentant divers points de vue et préoccupations ainsi que ceux des adjoints au médecin.

Permalink.

Quelles études les adjoints au médecin ont-ils complétées?

Des programmes agréés de formation des adjoints au médecin sont offerts au Canada et aux États-Unis. Actuellement, quatre programmes de formation des adjoints au médecin agréés sont offerts au Canada. Ces programmes sont agrées par le processus d’agrément de l’Association médicale canadienne  (AMC). Les programmes agréés par les services de l’agrément de l’AMC sont les suivants : l’École du Service de santé des Forces canadiennes, l’Université du Manitoba, l’Université McMaster et le Consortium des adjoints au médecin (l’Université de Toronto, la Northern Ontario School of Medicine et le Michener Institute for Education at UHN). La formation offerte par ces programmes porte sur la pathophysiologie de la maladie, le diagnostic différentiel et l’élaboration d’un plan de traitement. Les programmes comprennent un an de rondes cliniques dans des domaines tels que la médecine d’urgence, la pédiatrie, la médicine interne, l’orthopédie, la médecine sportive, la chirurgie générale, l’urologie, l’anesthésie, la traumatologie et la médecine de famille. L’Université du Manitoba à Winnipeg offre un programme d’études supérieures, alors que l’Université McMaster à Hamilton et le Consortium des adjoints au médecin offrent un programme de baccalauréat en sciences de la santé (adjoint au médecin). Tous les programmes agréés de formation des adjoints au médecin permettront aux diplômés de se présenter à l’examen de certification d’Entrée en pratique pour l’adjoint au médecin.

Permalink.

Quelle est la nature de la relation de travail entre un médecin et un adjoint au médecin?

La relation entre un adjoint au médecin et un médecin superviseur est axée sur la confiance et le respect mutuel. L’adjoint au médecin est le représentant du médecin, traitant le patient de la manière élaborée et dirigée par le médecin superviseur. Le médecin et les adjoints au médecin exercent comme membres d’une équipe médicale.

Permalink.

Qu’est ce que les adjoints au médecin vont signifier pour les patients?

Le rôle des adjoints au médecin est conçu pour fournir aux Canadiens un meilleur accès à des fournisseurs de soins de santé appropriés, avec comme objectif un patient plus satisfait et de meilleurs soins. La documentation montre que les adjoints au médecin fournissent des soins efficaces en ce qui concerne la sécurité du patient, la qualité des soins et la productivité. Les adjoints au médecin apportent une contribution appréciable au système de soins de santé partout où ils se trouvent.

Permalink.

Quelle est la différence entre un adjoint au médecin et un médecin?

Les adjoints au médecin sont formés selon le modèle médical; dans certaines écoles, ils assistent à plusieurs des mêmes cours que les étudiants en médecine. Une des principales différences entre la formation d’un adjoint au médecin et celle d’un médecin n’est pas liée au contenu de base du programme d’études, mais à la durée des études. En plus du temps passé en classe, les médecins doivent compléter un stage et un internat spécialisé. Les adjoints au médecin n’ont pas à entreprendre de stage ou d’internat.

Permalink.

Où les adjoints au médecin exercent-ils leur profession?

Dans les Forces canadiennes, les adjoints au médecin appuient les médecins superviseurs en cas d’urgences médicales ou de besoins quotidiens en matière de soins de santé. Dans la pratique civile, les adjoints au médecin travaillent en soins primaires et en milieu spécialisé, en milieu hospitalier ou communautaire et là où sont employés des médecins, des centres de soins et bien d’autres domaines de soins de santé; 79 000 adjoints au médecin aident les médecins dans toutes sortes de milieux, y compris des quartiers urbains, des collectivités rurales, des hôpitaux, des cabinets de médecins, les Forces canadiennes et la santé publique. Environ la moitié d’entre eux s’occupent de soins primaires, les autres œuvrant dans des milieux spécialisés dont la chirurgie, la médecine interne et les soins d’urgence.

Permalink.

Qui sont les adjoints au médecin et que font-ils?

L’adjoint au médecin est un professionnel de la santé très compétent qui appuie les médecins dans tous les milieux de soins de santé. Au Canada, le rôle des adjoints au médecin a été développé au sein des Services de santé des Forces canadiennes pour fournir tout un éventail de soins médicaux. Dans le cadre d’une relation officielle médecin-adjoint au médecin, un adjoint au médecin a les compétences et l’expérience nécessaires pour réagir à des urgences médicales dans des milieux de pratique spécialisés ou à des besoins de tous les jours en soins de santé. Selon l’entente entre le médecin et l’adjoint au médecin, les activités peuvent compter, entre autres, interviewer le patient, établir des antécédents et faire des examens physiques; poser un diagnostic et procéder à des interventions thérapeutiques; donner des conseils en hygiène préventive. Les adjoints au médecin prolongent les soins offerts par le médecin et n’exercent pas indépendamment; ils travaillent sous la direction de médecins superviseurs au sein d’une équipe qui se concentre sur le client/patient. Dans le cadre global de leurs responsabilités, les adjoints au médecin font des examens physiques, posent des diagnostics et traitent des maladies, demandent et interprètent des tests, donnent des conseils sur des soins de santé de prévention, aident en chirurgie et donnent des ordonnances. Dans le cadre de la relation médecin-adjoint au médecin, les adjoints au médecin exercent de l’autonomie dans la prise de décisions médicales et fournissent tout un éventail de services de diagnostic thérapeutique. La pratique d’adjoint au médecin peut aussi comprendre la formation, la recherche et des services administratifs.

Permalink.

FAQ au sujet de la certification

Certification FAQs

Comment faut-il procéder pour s’inscrire à l’examen de certification?

Le formulaire d’inscription sera disponible en ligne; il s’agit tout simplement de s’incrire en ligne et l’inscription sera automatiquement acheminée au CCAMC. Une fois que l’on a reçu le formulaire d’inscription et les frais, un reçu est envoyé.

Permalink.

Comment reçoit-on les résultats de l’examen?

Sauf si un des candidats donne son approbation qu’un e-mail peut être envoyé, tous les résultats sera transmis à chaque individu par courrier recommandé..

Permalink.

Et si je ne réussis pas?

Les personnes qui répondent aux critères d’admissibilité décrits dans le document Politique et procédure pourront subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à cinq ans après avoir complété avec succès un programme d’adjoint au médecin agréé par l’AMC. Durant cette période, on peut subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à quatre fois. Au bout de cinq ans ou après le quatrième essai, selon la première occurrence des deux, la personne n’est plus admissible à l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC. La politique pour le nombre d’essais entre en vigueur immédiatement, alors que, en ce qui concerne la période de cinq, elle entre en vigueur après l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC de 2014.

Permalink.

Quels sont les critères d’admissibilité à l’examen?

EXIGENCES GÉNÉRALES

Le candidat doit respecter toutes les exigences suivantes :

    • Compléter dûment et signer le formulaire d’inscription à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du Conseil des adjoints au médecin du Canada (CCAMC) d’ici la date limite;
    • Être membre de l’Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM);
    • Posséder les compétences et/ou l’expérience énoncée dans la liste de critères d’admissibilité ci-dessous.

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

Afin d’être admissible à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour les adjoints au médecin du CCAMC, le candidat doit satisfaire à une des critères suivants :

Diplômé d’un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC

  • Une confirmation est exigée par le programme.
  • La première tentative d’un nouveau diplômé à l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC doit être faite dans les trois (3) premières années après l’obtention du diplôme
  • Les diplômés d’un programme AM préalablement agréé par l’AMC peuvent subir l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC jusqu’à cinq (5) ans après avoir complété avec succès un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC ; durant cette période, on peut subir l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC jusqu’à quatre (4) fois, au bout de cinq (5) ans ou après le quatrième (4ieme) essai, selon la première occurrence des deux, la personne n’est plus admissible à l’examen de certification d’entrée en pratique des adjoints au médecin du CCAMC.

OU

Diplômé d’un programme de « l’Accreditation Review Commission » (ARC) certifié par la « National Commission of Certification for Physician Assistants » (NCCPA)

  • Une confirmation que le programme américain d’adjoint au médecin agréé par l’ARC a été complété avec succès et une preuve d’adhésion courante à la NCCPA sont exigées.
  • Le numéro de membre NCCPA doit figurer sur le formulaire d’inscription.
  • Le cas échéant, il faut signaler si le nom du candidat figure sur « the National Physician Data Bank (NPDB) Report ».

Même si le candidat a obtenu un diplôme de médecine, il doit néanmoins être diplômé d’un programme d’adjoint au médecin agréé par l’AMC ou par le « ARC-PA » avant de s’inscrire à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC.

Les personnes inscrites à un programme préalablement agréé par l’AMC peuvent être admissibles à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC au cours des deux derniers mois de leur programme de formation en attendant une confirmation des compétences de base par le programme. Les programmes d’adjoint au médecin canadiens préalablement agréé par l’AMC avec des candidats qui s’inscrivent à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC dans les deux derniers mois de leur formation doivent fournir le CCAMC avec une liste confirmant les noms de chaque élève inscrit qui a terminé les compétences de base et sont admissibles à l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. Les candidats dont les noms n’apparaissent pas sur la liste prévue seront redirigés vers leur programme d’adjoint au médecin et leur formulaire d’inscription sera rejeté. Les résultats de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC seront invalides si un candidat n’a pas complété avec succès le programme de formation d’adjoint au médecin. Les candidats ne seront pas informés de leurs résultats de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC avant que le CCAMC reçoit la confirmation que le candidat a complété avec succès le programme de formation.

Le CCAMC renoncera aucun critère d’admissibilité.

Le directeur de la certification du CCAMC approuve toutes les demandes d’admissibilité à subir l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. S’il n’y a pas suffisamment de documentation pour confirmer les exigences de la certification, la demande est refusée. Toutes les demandes sont passées en revue 30 jours avant la date de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. En cas de refus, un candidat peut disputer la décision par écrit dans les 2 semaines précédant la date de l’examen de certification d’entrée en pratique pour l’adjoint au médecin du CCAMC. Toute contestation écrite est acheminée au CCAMC à des fins d’étude et de considération immédiates.

INSCRIPTION EN LIGNE À L’EXAMEN DE CERTIFICATION POUR LES ADJOINTS AU MÉDECIN

Les dates d’inscription en ligne seront publiées annuellement dans les sections Inscription en ligne à l’examen et Dates d’examen, sous l’onglet CCAMC sur le site Web de l’ACAM et sur la page d’acceuil du site Web de l’ACAM. Aucune inscription ne sera acceptée après la date de clôture publiée. Le CCAMC  réserve le droit de renoncer la date limite d’inscription en vertu des circonstances atténuantes, toutefois, les décisions du CCAMC sont définitives. Les demandes d’inscription tardive doivent être soumises par écrit à certification@capa-acam.ca.

COMPORTEMENT IRRÉGULIER

Tout comportement constituant une menace à l’intégrité ou à la sécurité de l’examen de certification pour les adjoints au médecin et du processus de certification sera considéré par le CCAMC comme un comportement irrégulier. Les comportements irréguliers comprennent, sans s’y limiter :

  • faire de fausses déclarations dans les demandes d’admission à l’ACAM ou falsifier des pièces justificatives;
  • altérer ou falsifier des certificats « CCPA » ou fausser le statut d’une certification;
  • altérer ou falsifier les notes d’un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • chercher ou bénéficier d’un accès aux documents d’examen avant le début de l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • se faire passer pour un candidat ou engager quelqu’un pour subir l’examen de certification pour les adjoints au médecin à votre place;
  • copier les réponses à l’examen de certification pour les adjoints au médecin de quelqu’un d’autre ou autoriser quelqu’un à copier vos réponses;
  • copier, enregistrer et/ou reproduire les éléments de l’examen de certification pour les adjoints au médecin pour un usage personnel ou une diffusion;
  • acheter ou voler tout document de l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • posséder des documents ou éléments non autorisés pendant l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • faire un rapport faux ou délibérément fallacieux accusant d’autres personnes de comportement irrégulier.

Afin d’aider le CCAMC à maintenir l’intégrité et la sécurité de son processus de certification, toute personne, agissant de bonne foi, et en possession d’information ou de preuve d’un comportement irrégulier, est invitée à soumettre une déclaration écrite et signée au CCAMC, en détaillant l’incident et en fournissant une copie de toute preuve ou documentation justificative.

Si le CCAMC établit qu’un comportement irrégulier a eu lieu, il pourra : invalider les résultats, suspendre ou révoquer les certifications existantes, interdire l’entrée à l’examen de certification pour les adjoints au médecin à toute personne, de façon temporaire ou permanente, ou imposer des sanctions ou engager d’autres actions, s’il le juge nécessaire, y compris une action judiciaire.

PROCESSUS D’APPEL

Tout candidat recevant une décision défavorable de la part du CCAMC peut faire appel (voir le document sur le processus d’appel).

Un échec à l’examen de certification pour les adjoints au médecin du CCAMC ne permet pas de faire appel.

Il est possible de faire appel pour les décisions défavorables du CCAMC (ou du gestionnaire délégué à la certification) qui suivent :

  • Action disciplinaire basée sur le comportement irrégulier d’un candidat et déjà rapportée au CCAMC, pendant ou après l’examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Action disciplinaire basée sur l’utilisation frauduleuse du certificat « CCPA »;
  • Refus d’éligibilité d’assister à un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Révocation d’éligibilité d’assister à un examen de certification pour les adjoints au médecin;
  • Révocation de la certification;
  • Autre décision défavorable concernant la certification « CCPA ».

RECERTIFICATION

Il n’y a aucune exigence pour la recertification. Tous les adjoints au médecin certifié au Canada (« CCPA ») doivent maintenir leur compétence professionnelle grâce à un suivi de la formation professionnelle continue (FPC). Tous les « CCPA » doivent être des membres réguliers de l’ACAM, et doivent surveiller leurs crédits de la FPC par l’entremise de l’outil de suivi du Collège royal des médecins et chiurgiens du Canada (Collège royal) en établissant une connexion à la section portfolio électronique MAINPORT. Veuillez passer en revue la politique sur la non-conformité de la FPC du CCAMC.

NOMBRE DE TENTATIVES ET SUBIR L’EXAMEN PLUS QU’UNE FOIS

Les personnes qui répondent aux critères d’admissibilité décrits dans le présent document pourront subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à cinq ans après avoir complété avec succès un programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC. Durant cette période, on peut subir l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC jusqu’à quatre fois. Au bout de cinq ans ou après le quatrième essai, selon la première occurrence des deux, la personne n’est plus admissible à l’examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC.

DONNÉES AGRÉGÉES

Des données agrégées (le nom des candidats est supprimé) sont fournies à chaque programme d’adjoint au médecin préalablement agréé par l’AMC afin de fournir l’information requise pour répondre aux exigences d’agrément.

LISTE des « CCPA »

Le nom de toute personne qui reçoit la désignation Adjoints au médecin certifié au Canada (« CCPA ») est ajouté à une liste que l’on trouve sous l’onglet CCAMC sur le site Web de l’ACAM, et en sélectionnant Liste des « CCPAs ». Cette liste contient le nom de tous les adjoints au médecin qui détiennent la désignation de « CCPA » depuis le début jusqu’au dernier examen de certification d’entrée en pratique de l’adjoint au médecin du CCAMC dûment complété.

Permalink.

Quand les prochains examens de certification auront-ils lieu?

Les dates précises, les horaires et les lieux seront disponibles sur le site Web d’ici juillet 2011.

Permalink.

Formation professionnelle continue

Maintenance of Certification (MOC) Program frequently asked questions

Comment puis-je demander de consigner des crédits de MDC pour la participation à un comité?

Vous pouvez déclarer 15 crédits par an par comité pour votre participation à certains comités. L’objectif ou l’activité du comité, du groupe de travail, ou un titre semblable, doit avoir pour objectif d’améliorer la qualité, la sécurité ou l’efficacité du système de soins de santé. Le comité doit disposer d’une structure officielle comprenant un processus de nomination et un mandat bien défini. Les membres du comité doivent se réunir régulièrement.

Permalink.

Comment puis-je obtenir des crédits pour toutes les recherches effectuées à des fins de demandes de subventions?

Toute recherche et tout apprentissage réalisés aux fins d’une demande de subvention peuvent être inscrits comme projet d’apprentissage personnel à la section 2 – Activités d’apprentissage planifiées.

Permalink.

Où puis-je faire état de ma participation à l’examen de revues ou de demandes de subventions?

Les participants qui s’investissent activement dans le processus d’examen de revues ou de demandes de bourses par des pairs durant toute l’année peuvent faire état de cette activité à la section 2 – Activités d’apprentissage liées aux systèmes (évaluation par les pairs) aux fins de l’obtention de 15 crédits par année.

Permalink.

Où puis-je faire état des heures passées à évaluer la pratique d’un collègue?

Vous pouvez faire état des évaluations que vous effectuez sur la pratique d’un pair à la section 2 – Activités d’apprentissage liées aux systèmes (évaluation par les pairs). Vous recevrez ainsi 15 crédits pour l’année.

Permalink.

Où puis-je faire état des heures passées à prendre connaissance des commentaires reçus de collègues/d’autres en ce qui a trait à ma pratique ou à mon enseignement?

Si un collègue évalue votre pratique et vous transmet des commentaires, les heures consacrées à cette activité, y compris toute heure supplémentaire que vous aurez passée à prendre connaissance de ces commentaires, pourront être consignées à la section 3 – Évaluation (évaluation de la pratique). Vous recevrez ainsi trois crédits par heure. La lecture des commentaires formulés à la suite de vos séances d’enseignement peuvent aussi être consignées à la section 3 – Évaluation (évaluation de la pratique).

Permalink.

Où puis-je faire état d’un programme d’autoévaluation en ligne?

Les programmes d’autoévaluation en ligne ne donnent pas tous droit à des crédits au titre de la section 3 du programme de MDC. Tous les programmes d’autoévaluation en ligne doivent être examinés et approuvés directement par un prestataire agréé de DPC du Collège royal et doivent, s’ils sont approuvés, et ils doivent porter la mention du Collège royal à cet effet. Consultez une liste d’activités agréées au titre de la section 3.

Permalink.

J’ai participé à un programme d’autoévaluation qui ne figure pas dans le portfolio électronique MAINPORT. Où puis-je consigner cette activité?

Si un programme d’autoévaluation ne figure pas dans le portfolio électronique MAINPORT, veuillez nous envoyer un courriel pour confirmer son statut à l’adresse certification@capa-acam.ca. Si le programme n’est pas agréé par un prestataire d’activités de DPC du Collège royal, vous pourrez alors demander à ce que cette activité soit consignée comme un projet de formation personnel.

Permalink.

Puis-je utiliser les crédits supplémentaires (>400) obtenus au cours de mon cycle actuel dans le prochain cycle?

Actuellement, il n’existe aucune disposition prévoyant le report des crédits obtenus sur le prochain cycle de MDC et l’obtention de 400 crédits est l’exigence minimale pour un cycle de cinq ans. Les participants au programme de MDC qui obtiennent 400 crédits avant la fin de leur cycle sont toujours tenus d’obtenir au moins 40 crédits dans chacune des années restantes de leur cycle actuel.

Permalink.

Je travaille à temps partiel. Dois-je obtenir le même nombre de crédits qu’une personne qui exerce à temps plein?

Les participants au programme de MDC qui exercent à temps partiel sont tenus de maintenir leurs connaissances, leurs compétences et leurs habiletés. Il existe un large éventail d’activités d’apprentissage dans le programme de MDC et l’exigence relative à l’obtention de 400 crédits pour un cycle de MDC de cinq ans est considérée comme raisonnable et à la portée de tous les participants.

Permalink.

Je travaille à temps partiel. Dois-je obtenir le même nombre de crédits qu’une personne qui exerce à temps plein?

Les participants au programme de MDC qui exercent à temps partiel sont tenus de maintenir leurs connaissances, leurs compétences et leurs habiletés. Il existe un large éventail d’activités d’apprentissage dans le programme de MDC et l’exigence relative à l’obtention de 400 crédits pour un cycle de MDC de cinq ans est considérée comme raisonnable et à la portée de tous les participants.

Permalink.

Comment puis-je savoir si une conférence tenue au Canada est admissible au titre de la section 1 du programme de MDC?

Au Canada, les conférences, les cours, les ateliers et les séminaires doivent être approuvés par un prestataire agréé de FPC. Les documents liés au programme d’une activité approuvée au titre de la section 1 porteront la mention suivante : « Cette activité est une activité d’apprentissage collectif agréée, au sens que lui donne la section 1 du programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada, et approuvée par [nom du prestataire agréé de DPC]. » (Veuillez consulter la question suivante en ce qui a trait à l’exception.)

Permalink.

Où puis-je faire état de ma participation à une conférence tenue à l’extérieur du Canada ou outre-mer?

Toutes les conférences et les formations en face à face peuvent être consignées à titre d’activités d’apprentissage collectif agréées au titre de la section 1 du programme de MDC si elles ont été élaborées par une université, un établissement d’enseignement, un collège, un centre de formation ou une association médicale.

Permalink.

J’ai participé à un dîner organisé par une entreprise pharmaceutique dans le cadre de la formation. Où puis-je consigner ces heures?

Ces heures ne permettent pas d’obtenir des crédits dans le cadre du programme de MDC. Cependant, cette activité peut vous encourager à poursuivre votre apprentissage et à développer un projet de formation personnel (se reporter à la question relative au projet de formation personnel).

Permalink.

Est-ce que les tournées des patients ou les séances multidisciplinaires peuvent être approuvés pour des crédits de la section 1 du programme de MDC?

Non. Aux fins de leur auto-approbation au titre de la section 1, les conférences en milieu hospitalier, les clubs de lecture et les activités de formation en groupes restreints doivent satisfaire aux normes d’agrément établies par le Collège royal. Ces normes prévoient notamment la création d’un comité de planification, l’élaboration d’objectifs d’apprentissage reposant sur une évaluation des besoins réalisée pour l’auditoire cible, sur l’adhésion à des normes éthiques établies et sur l’exécution d’une stratégie d’évaluation du programme de conférences en milieu hospitalier. En général, les « tournées » ou les «séances multidisciplinaires » ne sont pas des activités officielles de DPC, mais plutôt des visites d’un médecin, ou d’un autre professionnel de la santé, au chevet du patient pour évaluer le traitement et l’évolution de la maladie et pour noter les progrès du patient ou son rétablissement.

Permalink.

Les séances sur la morbidité et la mortalité peuvent-elles être agréées pour l’obtention de crédits au titre de la section 3?

Non. Les séances sur la morbidité et la mortalité ne peuvent être agréées pour l’obtention de crédits au titre de la section 3, puisqu’elles portent habituellement sur un patient/médecin à la fois. Elles ne sauraient donc pas être considérées comme des rétroactions sur le rendement dans le cadre de la pratique. Une évaluation officielle et des rétroactions sur au moins 10 patients s’imposent afin de dégager une appréciation représentative du rendement d’une personne dans l’exercice de la profession. Les séances sur la morbidité et la mortalité sont des activités d’apprentissage collectif qui pourraient être inclus dans la section 1 – Apprentissage collectif (tournées) si elles furent approuvées par le processus d’autoapprobation du Collège royal.

Permalink.

Où puis-je enregistrer un programme de doctorat ou de maîtrise?

Un programme de doctorat ou de maîtrise peut donner droit à 25 crédits par cours dans la section 2 : Cours officiels.

Permalink.

Qu’est-ce qu’un projet de formation personnel et de quelle manière puis-je l’intégrer dans mon plan d’apprentissage?

Un projet de formation personnel est une activité de formation autodéterminée qui est stimulée par une question, un enjeu ou un problème dans votre pratique professionnelle. Par exemple, les projets de formation personnels peuvent être créés par la mise à jour de vos connaissances dans le cadre de la préparation d’une présentation, des recherches approfondies après la lecture d’un article ou après avoir participé à une activité dans un point de service. Ils peuvent être inspirés par tout aspect de votre pratique professionnelle (rôles CanMEDS-PA) et sont souples et adaptables dans le cadre de tout contexte d’apprentissage.

Permalink.

Qu’est-ce qu’un stage de formation et quels seraient des exemples d’activités qui s’inscriraient dans cette section?

Les stages sont des activités d’apprentissage structurées qui visent à répondre à un besoin professionnel connu. Les stages de formation nécessitent l’établissement d’objectifs d’apprentissage et un superviseur qui vous aidera à planifier des activités d’apprentissage qui vous permettront d’atteindre vos objectifs. Le superviseur a aussi la responsabilité de s’assurer que les activités ont été réalisées et peut formuler des rétroactions significatives sur vos accomplissements. La dernière étape liée à tous les stages de formation est la consignation par écrit des objectifs d’apprentissage définis aux fins de la pratique. La participation à des activités tels les cours PALS, NALS, ATLS, ACLS et BLS, constitue un stage.

Permalink.

Pourquoi y a-t-il différents sous-types de projets de formation personnels (PFP) dans la section 2 (Activités d’autoapprentissage)?

Vous devez sélectionner un sous-type (à partir d’un menu déroulant) au moment de consigner un PFP dans votre portfolio électronique MAINPORT afin de préciser la raison motivant la création de votre plan d’apprentissage. Cette information nous permet de saisir des données sur la façon dont vous utilisez les PFP et, éventuellement, d’améliorer le cadre du programme de MDC. Les sous-types proposés dans le portfolio électronique MAINPORT sont les suivants, chacun valant 2 crédits par heure :

  • Traitement de questions cliniques ou liées à des travaux universitaires
  • Préparation d’activités d’enseignement structurées
  • Approfondissement d’activités de recherche
  • Traitement de questions systémiques ou administratives dans le domaine médical ou professionnel
  • Autres — veuillez décrire le type de PFP

Permalink.

À quel endroit puis-je consigner des activités comme l’utilisation de Medscape, UpToDate et Dynamed?

Ces activités doivent être consignées dans la section 2 (Activités d’autoapprentissage), à raison de 0,5 crédit par activité. En ce qui concerne les activités réalisées auprès d’organismes externes, le certificat ainsi que le relevé doivent être téléversés dans le portfolio électronique MAINPORT pour qu’elles soient appliquées à votre cycle de MDC.

Permalink.

Comment puis-je obtenir des crédits pour la lecture d’articles de revues, d’ouvrages, etc.?

La lecture d’un article qui selon vous a eu une incidence sur votre apprentissage ou votre pratique peut être consignée dans la section 2, dans la catégorie lecture ou lecture groupée. De plus, vous pouvez lire des articles de revues ou des ouvrages dans le but précis de répondre à une question, de résoudre un enjeu ou un problème que vous aurez ciblé dans le cadre de votre pratique professionnelle. Dans un tel cas, ces lectures peuvent être inscrites à la section 2 à titre de projet de formation personnel et vous donneront droit à deux crédits par heure.

Permalink.

Comment puis-je demander à consigner des crédits de MDC pour avoir dispensé des cours ou fait des présentations?

Vous pouvez déclarer les nouvelles compétences acquises pendant la préparation ou la recherche dans le cadre de vos séances d’enseignement ou de vos présentations sous la section 2 comme un projet de formation personnel.

Permalink.

Je participe en tant qu’examinateur du Conseil de certification des adjoints au médecin du Canada (CCAMC). Comment puis-je demander des crédits en échange de ma participation?

Vous pouvez obtenir des crédits de MDC de plusieurs façons :

  • Le temps que vous consacrez au processus d’examen, que ce soit pour l’établissement des normes d’examen ou pour remplir votre rôle d’examinateur, vous donne le droit à 15 crédits par an en vertu de la section 2 – Activités d’apprentissage liées aux systèmes (élaboration des examens).
  • Le temps consacré à l’élaboration et à la présentation d’un scénario clinique en vue de son intégration dans un examen oral ou dans un questionnaire à choix multiples (QCM) ou à réponses courtes (QRC) pour un examen écrit, peut faire partie d’un projet de formation personnel sous la section 2.
  • Le temps consacré à l’examen des commentaires que vous recevez à propos de votre participation au processus d’examen (p. ex., la qualité de vos QCM) ou votre rendement pendant l’examen (p. ex., durant un examen oral) constituent une évaluation de votre pratique « éducationnelle » qui peut être incluse dans la section 3 – Évaluation de la pratique (3 crédits par heure).

Permalink.

Quels types d’activités puis-je consigner dans la section 2 : Activités d’autoapprentissage?

  • Un programme de maîtrise : peut donner droit à 25 crédits par cours dans la section Cours officiels.
  • D’autres types de cours officiels : la participation en tant qu’apprenant à d’autres types de cours officiels peut permettre d’obtenir 25 crédits par cours. Ces cours officiels sont élaborés avec une université, un collège communautaire, une spécialité (p. ex., un programme de diplôme) ou d’autres organismes éducatifs. Ces derniers requièrent un processus d’inscription officiel et fournissent une transcription ou un certificat d’achèvement. Ce type de cours peut mener à l’obtention d’un titre ou d’un certificat officiel et se déroule sur une période de temps en général équivalente à une session universitaire, mais pas moins de six semaines. Veuillez noter que d’autres cours d’une durée plus courte relèvent davantage des activités d’apprentissage collectives agréées au titre de la section 1 (à condition qu’elles répondent aux critères de la section) et donnent droit à un (1) crédit par heure.
  • La participation à des activités en tant qu’apprenant comme les programmes suivants : l’Advanced Cardiovascular Life Support (ACLS), le Pediatric Advanced Life Support (PALS), le Neonatal Advanced Life Support (NALS), l’Advanced Trauma Life Support (ATLS), et le Basic Life Support (BLS) peuvent permettre d’obtenir deux (2) crédits par heure sous la section des stages.
  • La participation à des activités telles que des travaux de recherche supplémentaires et l’acquisition de nouvelles connaissances comme :
    • l’étude de questions cliniques ou universitaires;
    • les travaux de recherche et la préparation d’activités d’apprentissage formel ou des présentations;
    • la recherche pour le développement et la soumission d’un scénario clinique à inclure dans un examen oral ou un examen écrit de MCQ ou de SAQ;
    • la recherche pour les demandes de subvention, la rédaction d’un article ou d’une publication;
    • la résolution de questions médico-professionnelles administratives ou liées au système;
    • les travaux sur d’autres rôles CanMEDS.

    L’apprentissage acquis pendant la recherche et la préparation de ces activités peuvent être soumis sous la section des Projets de formation personnels (PAP) et donnent droit à deux (2) crédits par heure.

  • La lecture d’articles de revues : Chaque article de revue que vous lisez, et qui vous semble revêtir une importance pour votre apprentissage ou votre pratique; les articles peuvent être consignés individuellement et vous pouvez recevoir un (1) crédit par article.
  • L’écoute ou le visionnement de balados, de bandes audio ou vidéo et l’étude de ressources durables ou de travaux de recherche sur Internet (comme Medscape, UpToDate, etc.) = 0,5 crédit par thème recherché.
  • InfoPoems = 0,25 crédit par activité.
  • Certains comités donnent droit à un total de 15 crédits par an par comité. Vous pouvez alors soumettre votre participation à un comité comme une activité de Comité sur la qualité des soins ou la sécurité des patients. (Veuillez noter que l’objectif ou l’activité du comité, du groupe de travail, ou un titre semblable, doit avoir pour objectif d’améliorer la qualité, la sécurité ou l’efficacité du système de soins de santé. Ces comités doivent être dotés d’une structure officielle avec un processus de nomination et un mandat défini, et doivent également se rencontrer régulièrement).
  • L’élaboration de lignes directrices pour la pratique clinique avec vos collègues ou la participation à des activités ou des groupes qui établissent les normes de soins cliniques pour votre hôpital. Ces activités peuvent vous permettre d’obtenir 20 crédits par an.
  • L’élaboration d’un programme d’études au niveau prédoctoral, postdoctoral ou de la pratique professionnelle peut donner droit à 15 crédits par année.
  • La participation au processus d’examen des systèmes ou des processus d’agrément provinciaux ou nationaux (comme l’établissement de normes d’examen, assumer le rôle d’examinateur) peut vous permettre d’obtenir 15 crédits par an au titre des activités d’élaboration d’examens.
  • La révision d’articles de revues ou l’examen de demandes de subvention de recherche peut vous vous donner droit à 15 crédits par an dans les activités d’évaluation par les pairs. Les 15 crédits sont admissibles pour vos contributions annuelles.
  • L’élaboration de stratégies d’évaluation ou la révision des travaux de pairs ou de collègues peut vous donner droit à 15 crédits par an dans les activités d’évaluation par les pairs. Les 15 crédits sont admissibles pour vos contributions annuelles.
  • D’autres activités d’apprentissage liées aux systèmes comme lesinitiatives visant la sécurité des patients, les initiatives liées à la qualité des soins, les activités d’établissement de normes pour le rendement clinique, les stratégies d’évaluation pour les apprenants ou les programmes éducatifs peuvent vous donner droit à 15 crédits par an.

Permalink.

Puis-je utiliser les crédits supplémentaires (>400) obtenus au cours de mon cycle actuel dans le prochain cycle?

Actuellement, il n’existe aucune disposition prévoyant le report des crédits obtenus sur le prochain cycle de MDC et l’obtention de 400 crédits est l’exigence minimale pour un cycle de cinq ans. Les participants au programme de MDC qui obtiennent 400 crédits avant la fin de leur cycle sont toujours tenus d’obtenir au moins 40 crédits dans chacune des années restantes de leur cycle actuel.

Permalink.

Quelle est l’exigence actuelle pour la formation professionnelle continue?

  • Les AM qui participent au programme de MDC doivent inscrire un nombre minimal de 40 crédits durant chaque année d’un cycle en sélectionnant et en suivant les activités d’apprentissage incluses dans le cadre des activités de DPC.
  • Chaque AM participant au programme de MDC doit inscrire un nombre minimal de 400 crédits durant un cycle quinquennal.
  • À compter des nouveaux (ou des prochains) cycles du programme de MDC débutant le 1er janvier 2017, tous les participants au programme de MDC seront tenus d’obtenir au moins 25 crédits dans chacune des sections d’apprentissage du programme au cours de leur cycle quinquennal.
  • Les AM qui participent au programme de MDC sont tenus de déclarer les activités de développement professionnel continu qu’ils ont suivies et de consigner les résultats d’apprentissage dans le portfolio électronique MAINPORT.
  • Les AM qui participent au programme de MDC peuvent consulter le nombre de crédits consignés et portés à leur portfolio électronique MAINPORT à tout moment pendant un cycle actif.

Permalink.

Quels types d’activités puis-je consigner dans la section 1 : Activités d’apprentissage collectif?

Au Canada, la participation en tant que participant ou apprenant à :

  • Des conférences, des cours, des séminaires et des ateliers agréés aux fins du MDC et approuvés par un prestataire de DPC agréé par le Collège royal. Certaines de ces activités d’apprentissage collectif agréées sont recensées sur le site Web du Collège royal. Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, ainsi l’agrément au titre de la section 1 est reconnu lorsque la déclaration suivante est indiquée sur les ressources du programme : « La présente activité est une activité d’apprentissage collectif agréée (section 1), conformément à la définition du programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, approuvée par [nom du prestataire agréé). »
  • D’autres conférences, des cours de courte durée, des séminaires et des ateliers agréés aux fins du MDC et se déroulant au Canada, mais élaborés par un organisme de médecins agréé par l’Accreditation Council for Continuing Medical Education (ACCME) (comme une université, une académie, une association de spécialiste, un département d’hôpital).
  • Des activités d’apprentissage collectif en ligne agréées aux fins du MDC et approuvées par un prestataire de DPC agréé par le Collège royal. L’agrément au titre de la section 1 est reconnu lorsque la déclaration suivante est indiquée sur les ressources du programme : « La présente activité est une activité d’apprentissage collectif agréée (section 1), conformément à la définition du programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, approuvée par [nom du prestataire agréé]. »
  • Des conférences en milieu hospitalier, des comités des thérapies du cancer, des séances sur la morbidité et la mortalité, des clubs de lecture et des activités d’apprentissage en groupes restreints satisfaisant aux normes d’agrément établies par le Collège royal et inscrites auprès de celui-ci (chercher la déclaration d’agrément confirmant l’approbation pour la section 1 du MDC).

En dehors du Canada, la participation comme participant ou apprenant à :

  • Des conférences en direct, des cours de courte durée, des séminaires, des ateliers qui ont été élaborés par une université, une académie, un collège, une institution universitaire ou un organisme de médecins.

Participation à des activités d’apprentissage non agréées au titre de la Section 1 = 0,5 crédit par heure de participation (maximum de 50 crédits par cycle).

Activités non agréées

  • Participation en tant qu’apprenant ou participant à des conférences en milieu hospitalier, des clubs de lecture, des activités d’apprentissage en groupes restreints non agréés qui sont en voie de se conformer aux normes éthiques et éducatives, et les conférences locales ou rurales qui ne sont pas parrainées par l’industrie.

Permalink.

Quel type d’activités puis-je consigner dans la section 3 : Évaluation?

  • Vous êtes enseignant? Le temps que vous passez à examiner vos évaluations annuelles d’enseignement fait partie des heures consacrées à examiner vos données, à y réfléchir et à recueillir des commentaires auprès de vos pairs.
  • Vous participez à un processus d’évaluation du rendement, d’évaluation à 360° ou à tout autre type de démarche d’évaluation en milieu de travail en lien avec les domaines d’exercice de la profession, y compris la communication, les capacités de leadership ou de gestion? Les heures que vous consacrez à examiner vos données et à y réfléchir comptent au titre de la catégorie 3.
  • Vous écrivez des articles pour des revues examinées par des pairs? Le temps passé à prendre connaissance des commentaires reçus de vos pairs ouvre droit à trois crédits par heure au titre de la catégorie 3.
  • Vous procédez à des vérifications de dossiers ou à d’autres formes d’évaluation de l’exercice de la profession axées sur le rendement? Ces activités peuvent être consignées aussi dans la section 3.
  • Le Collège royal offre gratuitement plusieurs programmes d’auto-évaluation agréés. Les modules de bioéthiques sont accessibles sur notre site Web et comme ils portent sur l’éthique dans le domaine médical, ils s’appliquent à tous.
  • L’ACPM offre aussi des programmes d’auto-évaluation médicolégale agréés sur son site Web.
  • Vous trouverez la liste des programmes d’auto-évaluation agréés sur le site Web du Collège royal.

 

Permalink.

Que fait le CCAMC pour s’assurer que les adjoints au médecin maintiennent leur formation professionnelle continue?

Le CCAMC adoptera un processus de vérification en vertu duquel on demandera à des membres choisis au hasard de soumettre des documents à l’appui des heures Mainpro-M1.

Permalink.

Quand le cycle de formation professionnelle continue commence-t-il?

Le cycle de formation professionnelle continue dure cinq ans à partir du 1er janvier l’année après laquelle vous avez reçu la lettre indiquant que vous avez réussi. Par exemple, si vous avez subi l’examen de certification en octobre 2011 votre premier cycle de cinq ans commence le 1 janvier 2012 jusqu’au 31 décembre 2016..

Permalink.

Qu’adviendra-t-il si je ne réponds pas aux exigences de la FPC ?

Ceux qui ne répondent pas aux exigences de la FPC pourraient perdre le privilège d’utiliser la désignation « CCPA ».

Permalink.