Canada Needs Physician Assistants

Le Canada a besoin d’adjoints au médecin pour combler ce manque

La médecine moderne est un sport d’équipe. Les patients ne sont pas traités par un seul médecin : ils s’appuient sur une équipe de fournisseurs qui travaillent ensemble et prodiguent des soins de façon harmonieuse.

Partout dans le monde et au Canada, les adjoints au médecin (AM) sont des membres indispensables de ces équipes médicales. Les AM aident à stimuler l’efficacité et à améliorer l’accès des patients à des soins de qualité dans les bureaux des médecins de famille, les établissements de soins de longue durée, les salles d’urgence, les salles d’opération et les centres de cancérologie.

Pourquoi le Canada est-il donc en retard lorsqu’il s’agit de les intégrer?

Aujourd’hui, des lois et des politiques restrictives empêchent les AM de combler ce manque dans de nombreuses provinces. L’Association canadienne des adjoints au médecin appelle les gouvernements provinciaux et territoriaux à mobiliser les adjoints au médecin et à exploiter pleinement leurs compétences pour remédier à certains problèmes qui touchent le système de santé canadien depuis des années.

Le Canada a besoin d’adjoints au médecin pour combler ce manque

Faciliter l’accès aux soins, améliorer la qualité et réduire les coûts : partout au pays, les gouvernements peinent à donner plus avec moins aux patients. L’une des solutions pourrait être d’intégrer des AM pour soutenir les soins là où les besoins sont les plus grands.

Comment cela pourrait-il se faire? Penchons-nous sur la question.

  1. Les AM aident à réduire les temps d’attente
  • L’intégration d’AM aux équipes de soins primaires permet aux médecins de proposer plus de rendez-vous le jour même et aux patients de passer moins de temps en salle d’
  • Dans les salles d’urgence, les AM ont démontré qu’ils aident les médecins débordés, qu’ils contribuent à la prise en charge rapide des patients dont les cas sont moins complexes et qu’ils abaissent les indicateurs de référence comme le « taux de départs sans examen » ou le « temps d’évaluation de la visite initiale ».
  1. Les AM améliorent l’accès aux soins dans les communautés rurales et isolées
  • Les communautés rurales, qui sont parmi les plus touchées par les pénuries de médecins, ont grandement besoin de plus de prestataires de santé. Mobiliser plusieurs AM dans les communautés rurales peut avoir une incidence immédiate.
  • Dans les milieux ruraux, les AM peuvent :
    • Effectuer des visites à domicile, en maison de soins infirmiers ou à l’hôpital
    • Dispenser directement les services de soins d’urgence
    • Réaliser des procédures administratives
    • Effectuer des consultations en dehors des heures normales et travailler de garde
    • Améliorer la continuité des soins, notamment pour les patients souffrant de maladies chroniques.
  1. Les AM aident à améliorer les soins pour les aînés lors des traitements de longue durée
  • Intégrer des AM aux centres de soins de longue durée et dans les maisons de retraite peut contribuer à améliorer des indicateurs de qualité de référence, comme la réduction des admissions annuelles en hôpital.
  • Lorsque les AM sont sur place et passent plus de temps avec les patients, ils peuvent effectuer l’examen des médicaments et identifier les candidats à qui une diminution du nombre d’ordonnances pourrait bénéficier.
  1. Les AM permettent d’augmenter le rendement et de réduire les coûts
  • En plus d’aider à améliorer la qualité des soins pour les patients, les AM ont le potentiel de faire économiser de l’argent.
  • Le Conference Board du Canada estimeque si les AM pouvaient alléger de 30 % la charge de travail des médecins de tous les domaines de pratique confondus, cela représenterait une économie sur les coûts de 620 millions de dollars pour le système de santé.

Il est évident que renforcer une main-d’œuvre qui a fait ses preuves à l’étranger comme au Canada est une excellente façon de provoquer le changement. Assigner des AM ayant les bonnes compétences au bon endroit pour fournir les meilleurs soins au meilleur moment améliorera de toute évidence la santé des Canadiens.

Les AM transforment le visage du système de santé et il est temps de les intégrer à un plus grand nombre d’équipes de soins partout au Canada.

Contexte : Qui sont les adjoints au médecin?

Les AM sont des cliniciens qui sont formés dans un cadre d’école de médecine et qui pratiquent la médecine sous la responsabilité directe d’un médecin autorisé, souvent au sein d’une équipe médicale multidisciplinaire. Ces professionnels de la santé hautement qualifiés peuvent travailler dans n’importe quel environnement clinique pour étendre la portée du médecin, compléter les services existants et améliorer l’accès des patients aux soins. Voici quelques exemples de leurs missions principales :

  • effectuer des examens physiques;
  • prescrire et interpréter des examens;
  • prescrire des médicaments et mettre en place des plans de traitement;
  • apporter des conseils aux patients ainsi que des soins préventifs; et
  • aider pendant des chirurgies.

Au Canada, les AM exercent aujourd’hui au Nouveau-Brunswick, en Alberta, au Manitoba et en Ontario. À l’international, ils jouent un rôle central dans les systèmes de santé des États-Unis, du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Tous ces pays investissent dans les AM, car il a été prouvé qu’ils améliorent les soins d’une manière qui est rentable et axée sur le patient.

Amorce sur le rôle, l’efficacité et la valeur des adjoints au médecin

Les rapports du Conference Board du Canada proposent une vision riche sur le rôle, l’efficacité et la valeur des adjoints au médecin. Pour en savoir plus :

des adjoints au médecin. Pour en savoir plus :